Les montres RICHARD MILLE, une formidable aventure entrepreneuriale

Les montres RICHARD MILLE, une formidable aventure entrepreneuriale

Monsieur MILLE, chapeau bas ! Votre réussite entrepreneuriale est digne d’être enseignée dans les écoles de management.

Richard Mille à Rétromobile en 2019

Monsieur Richard Mille

Passionné d’horlogerie dès sa plus tendre enfance et après avoir exercé des fonctions à responsabilité dans des maisons d’horlogerie et de joaillerie, il décida de créer sa propre marque de montres ultra luxe en 2001 avec Dominique Guenat, propriétaire de la société Guenat SA Montres. En à peine plus de 20 ans, sa réussite est extraordinaire. Une réussite à la fois entrepreneuriale, marketing et financière.

Un marché très concurrentiel

Entrant sur un marché où sont présentes des entreprises aux marques ultra connues comme Rolex, Cartier, Jaeger Lecoultre, Blancpain, Breguet, Audemars Piguet, Vacheron Constantin, Richard Mille appliqua à merveille la recommandation de Michael Porter, le pape de la stratégie, à savoir faire le choix d’un avantage concurrentiel qui est celui de la différenciation avec une logique de niche. Il fit donc immédiatement le choix de l’ultra-luxe en créant des montres originales, rares et innovantes sachant que la réussite de l’entreprise, située aux Breuleux (Jura Suisse), est au rendez-vous avec plus de 200 salariés et une quarantaine de boutiques dans le monde.

La stratégie des montres richard mille

Les montres Richard Mille sont le fruit d’une stratégie marketing hors pair qui repose sur la construction d’un mix extrêmement cohérent.

Le produit

Le produit tout d’abord. Les montres sont extraordinaires et ne ressemblent à aucune autre. Elles sont extrêmement légères mais très résistantes. Le matériau choisi est le titane, le boîtier a une forme à part : celle d’un tonneau, les couleurs sont flashies et les mécanisme sont apparents. Ainsi, fut créée en 2001 la première montre Richard Mille, la RM 001 Tourbillon, dans une série initiale de 17 montres, qui présentait deux caractéristiques inconnues jusqu’à présent : une platine en titane de série et un indicateur de mouvement. Les montres proposées sont hyper-techniques et traduisent la passion de son fondateur pour l’automobile et l’aéronautique. Elles sont très facilement identifiables, légères et fiables. Ces montres ont permis de construire une véritable image de marque tout en renforçant le capital réputationnel de l’entreprise. Les connexions avec le monde l’art sont également réelles, comme le prouve la RM 71-01 Tourbillon Automatique Talisman, une collection de 10 montres, puisant son inspiration à la fois dans l’Art Déco et les Arts Premiers.

Montre RM 017 Tourbillon

Le prix

Le prix ensuite. Il est en cohérence avec le produit, à savoir stratosphérique. Le prix moyen d’une montre est de 200 000 Euros. Il est la résultante de trois facteurs : le coût de production des montres est très élevé, les montres sont uniques et la demande est forte sachant que la société n’arrive pas à fournir les quantités demandées par les clients.

La promotion

La promotion. Elle est géniale. La société Richard Mille a fait du co-branding indirect avec des sportifs de haut niveau comme Nadal ou des créateurs stars comme Pharell Williams qui a contribué à la production de la RM 52-05 en s’inspirant de trois dimensions : le ciel, l’espace et le système solaire.

La distribution

La distribution au final. Elle ne s’effectue que dans des boutiques très rares et exclusives, le tout avec une internationalisation maîtrisée et répartie de manière équilibrée entre l’Asie, les Etats-Unis et l’Europe.

Ainsi, l’avenir s’annonce radieux pour les montres Richard Mille en raison de la puissance
de la marque, des faibles quantités produites et d’une demande toujours croissante.

La performance financière des montres richard mille

Quant à la performance financière, elle est exceptionnelle. La croissance est à deux chiffres depuis plusieurs années. Compte tenu d’un prix de vente moyen des montres de 200 000 Euros et, en faisant l’hypothèse d’un nombre moyen de ventes de 5 000, le chiffre d’affaires pourrait avoisiner 1 milliard d’euros, ce qui en stratosphérique pour une société qui a un peu plus de 20 ans. Ainsi, l’EBITDA pourrait atteindre annuellement 400 millions d’euros.

Richard Mille, c’est la classe absolue et un exemple pour l’entrepreneuriat français !

Richard Mille, un pionnier...

Crédits photo : 

Richard Mille à Rétromobile 2019, Auteur Y.Leclercq 5/2/2019 licence  licence Creative Commons CC0

RM017 Tourbillon, Auteur Y.Leclercq 13/12/2018 licence  licence Creative Commons CC0

N’hésitez pas à consulter nos autres articles sur les PME du luxe sur le site de France Luxe Business School .

A lire également